• Klaus Meitinger

Le sismographe du marché des capitaux reste froid dans la panique de la couronne.

Chers lecteurs,

Alors que les marchés boursiers ont été secoués par des crampes virales, le sismographe du marché des capitaux reste investi. "Nous avons recalculé chaque jour, et la somme des "bonnes" probabilités verte et jaune n'a que très peu évolué par rapport à leurs sommets. En conséquence, la probabilité de turbulences négatives n'a augmenté que de façon minime malgré la panique sur les marchés boursiers", informe Oliver Schlick.

Comme vous le savez, le sismographe du marché des capitaux distingue trois phases : "verte" (marché calme = acheter), "jaune" (marché turbulent avec attente positive = investir, mais avec couverture) et "rouge" (marché turbulent avec attente négative = ne pas investir) "Du point de vue du sismographe, il n'y a donc actuellement aucune raison de tirer la sonnette d'alarme. Au contraire, il continue à recommander une pondération offensive de l'équité", note Schlick.

C'est intéressant. Une fois auparavant - en octobre 2019 - le sismographe n'avait pas été irrité par une correction massive et avait maintenu sa forte pondération en actions dans son portefeuille. À l'époque, c'était précisément la clé des très bonnes performances des derniers mois de l'année.

Le sismographe aura-t-il encore raison ? En fait, il est presque impossible aujourd'hui de faire une déclaration fiable sur les effets du virus corona sur l'économie mondiale. C'est ce que montre également l'analyse des innombrables rapports bancaires sur ce sujet.

Nous pouvons probablement supposer que le nombre de cas de corona augmentera considérablement dans les semaines à venir. Et nous pouvons supposer que de nombreuses entreprises feront état de pertes massives de ventes et de bénéfices pour le premier trimestre 2020.

Cependant, il est impossible de répondre à la question clé : Le marasme du premier trimestre va-t-il se transformer en une profonde récession mondiale ? Dans ce cas, l'analyse de la juste valeur du baromètre du marché boursier de la richesse privée indiquerait un recul potentiel du DAX dans la région entre 7000 et 8500 points.

Ou sera-t-il possible de prévenir la récession par des mesures de politique économique expansionnistes ? Ensuite, la reprise économique se poursuivrait au second semestre 2020 et les turbulences des derniers jours ne resteraient qu'un bref épisode dans le journal de la bourse de 2020.

"Le marché des capitaux peut mieux faire face à la menace d'un ralentissement économique et à l'évaluation des contre-mesures qu'à un virus incontrôlable. Des mesures d'expansion budgétaire et monétaire ont déjà été partiellement mises en œuvre en Asie, des programmes de relance économique sont en préparation en Allemagne et en Europe, la Réserve fédérale américaine a abaissé son taux d'intérêt directeur et la BCE devrait également prendre des mesures. - Toutes ces contre-mesures sont accueillies positivement et le sismographe pointe dans la même direction", note Schlick

Dans les semaines à venir, il est maintenant important de surveiller de près si ces mesures fonctionnent réellement. Le facteur décisif sera une stabilisation rapide après l'effondrement programmé des premiers indicateurs économiques.

Conclusion :

Comme le sismographe continue de suggérer une pondération offensive de la composante "actions", l'indicateur du marché boursier des valeurs privées suggère toujours une pondération actuelle des actions dans la partie supérieure de la bande passante, entre 30 et 70 % de la composante "actions" prévue individuellement. Cependant, les investisseurs doivent toujours être prêts à faire face à de fortes fluctuations. Nous restons sur nos gardes et vous informerons immédiatement si le sismographe rend nécessaire l'ajustement du ratio de fonds propres.

Votre

Klaus Meitinger

Remarque : malgré une sélection rigoureuse des sources, aucune responsabilité ne peut être assumée quant à l'exactitude du contenu. Les informations fournies dans le patrimoine privé le sont uniquement à titre d'information et ne constituent pas une invitation à acheter ou à vendre des titres.

Adresse d'édition

  • Private Wealth GmbH & Co. KG
    Montenstrasse 9 - 80639 München
  • +49 (0) 89 2554 3917
  • +49 (0) 89 2554 2971
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Langues

Médias sociaux