• Klaus Meitinger

Le sismographe des marchés de capitaux réduit l'exposition aux actions.

Chers lecteurs,

L'évolution dramatique de ces derniers jours et l'augmentation massive de la volatilité avaient massivement augmenté la probabilité de turbulences négatives dans le sismographe du marché des capitaux. "Cela a entraîné un changement de positionnement sur le marché boursier", informe Oliver Schlick.

Comme vous le savez, le sismographe du marché des capitaux distingue trois phases : "vert" (marché calme = acheter), "jaune" (marché turbulent avec attente positive = investir, mais avec couverture) et "rouge" (marché turbulent avec attente négative = ne pas investir).

La probabilité d'un marché calme a maintenant été ramenée à un niveau très faible, ce qui n'est pas surprenant étant donné l'incertitude quant à l'évolution économique future.

"La probabilité de "rouge" montre maintenant une nette dynamique ascendante et domine les événements. Dans ce contexte, les investissements en actions sont tout simplement trop risqués. Il est donc recommandé de réduire considérablement le ratio de fonds propres", explique M. Schlick.

Conclusion :

Étant donné que le sismographe suggère désormais une pondération défensive des actions, l'indicateur des marchés boursiers des valeurs privées ne suggère plus qu'une pondération actuelle des actions dans la partie inférieure de la fourchette comprise entre 30 et 70 % de la pondération des actions prévue individuellement. Nous sommes maintenant curieux de voir quand le sismographe donnera à nouveau le feu vert et nous vous tiendrons informés.

Votre

Klaus Meitinger

Note : Malgré une sélection rigoureuse des sources, aucune responsabilité ne peut être assumée quant à l'exactitude du contenu. Les informations fournies dans le patrimoine privé le sont uniquement à titre d'information et ne constituent pas une invitation à acheter ou à vendre des titres.

Adresse d'édition

  • Private Wealth GmbH & Co. KG
    Montenstrasse 9 - 80639 München
  • +49 (0) 89 2554 3917
  • +49 (0) 89 2554 2971
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Langues

Médias sociaux