"Blue Skies à Wall Street."

Print Friendly, PDF & Email

Chers lecteurs,

Depuis janvier, le sismographe du marché des capitaux de l'équipe du professeur Rudi Zagst à l'Université technique de Munich signale un marché positif et calme à Wall Street. Cela n'a pas non plus changé dans les prévisions pour juillet. Le sismographe, sorte de système d'alerte précoce pour les investisseurs en actions, ne voit pas de nuages à l'horizon malgré les pertes de cours de ces derniers jours.

Comme vous le savez, les scientifiques distinguent trois phases sur le marché boursier américain : "vert" (marché calme = acheter), "jaune" (marché turbulent avec attente positive = investir, mais avec couverture) et "rouge" (marché turbulent avec attente négative = ne pas investir).

Actuellement, la probabilité d'un marché boursier américain calme et positif est passée de 95 % à 96 %. La probabilité d'un marché turbulent et volatil avec une tendance positive (" jaune ") est passée de 4 à 3 %. Et, surtout, la probabilité d'un marché baissier (" rouge ") est demeurée à seulement 1 % (graphique ci-dessous).

Conclusion :

Le sismographe signale une tendance positive continue à Wall Street au cours du mois à venir. Étant donné que le marché boursier américain indique généralement la tendance sur les marchés boursiers mondiaux, la déclaration du sismographe confirme l'orientation optimiste de l'indicateur du marché boursier de la fortune privée. Bien que les actions allemandes soient très valorisées, le modèle propose depuis un certain temps un quota d'actions de 60 pour cent de la proportion appropriée d'actions identifiées individuellement.

Sincèrement,

le tien

Klaus Meitinger

Pour mon propre compte :

Dans le numéro 01/2017, Private wealth a traité en détail le thème de l'intelligence artificielle ("superhumanly good").

Il a également été fait référence au fonds BayernInvest ACATIS KI Aktien Global. Cette offre a été lancée fin mars 2017 et a été proposée exclusivement aux investisseurs institutionnels par BayernInvest. Le gérant de fortune ACATIS était responsable de la stratégie et de la sélection des titres.

Le 5 juillet, BayernInvest a dissous le fonds de manière surprenante. BayernInvest n'a pas voulu en expliquer les raisons lorsqu'elle a été interrogée par des investisseurs privés et a fait référence à des "aspects non spécifiés qui ne pouvaient être résolus à court terme".

Acatis est en train de mettre en œuvre cette idée avec Universal Investment. L'approche d'investissement reste presque identique. Le portefeuille d'Acatis AI Global Equities (ISIN : DE000A2DMV73) devrait surperformer l'indice MSCI World de trois points de pourcentage par an en moyenne à long terme. Comme décrit dans l'article, la stratégie est mise en œuvre à 100 % par l'intelligence artificielle. "Par rapport au fonds BayernInvest, il n'y a qu'une seule différence. BayernInvest avait stipulé que le rendement en dividendes du portefeuille devait être approximativement aussi élevé que celui du MSCI World", explique Kevin Endler, ACATIS : "Cette restriction est maintenant éliminée. Cela devrait être positif pour la performance. Moins il y a de limites à la stratégie, plus l'intelligence artificielle peut "se déployer" librement.

Les détails du nouveau fonds, qui a été lancé le 27 juin, peuvent être consultés sur www.acatis.de (terme de recherche : Acatis AI Global Equities). Le volume du fonds s'élève actuellement à 13,5 millions d'euros. Une partie provient de l'ACATIS elle-même.

Remarque : Malgré une sélection minutieuse des sources, nous déclinons toute responsabilité quant à l'exactitude du contenu. Les informations fournies sur le patrimoine privé le sont à titre d'information uniquement et ne constituent pas une invitation à l'achat ou à la vente de valeurs mobilières.

Pin It

Adresse de publication

Private Wealth GmbH & Co. KG
Montenstrasse 9
80639 München

Nous contacter

  • Tel.:
    +49 (0) 89 2554 3917
  • Fax:
    +49 (0) 89 2554 2971
  • Email:
    iCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Médias sociaux

         

   email